Shooting du dimanche – Safari à Montpellier

Shooting du dimanche – Safari à Montpellier

Les beaux jours sont enfin de retour, ce qui rime inévitablement avec des sorties photo, et donc le retour de la mini-série « Shooting du dimanche ».
A côté de ça, la ville de Montpellier nous annonce depuis trèèèèèès longtemps l’arrivée de nouveaux pensionnaires au zoo du Lunaret : des girafes. Initialement prévu pour le mois de novembre 2009, leur enclos à 550 000€ HT ne sera achevé que début 2010. Et c’est fin mars que Chester, Enide, Yoda et Abou, 4 mâles d’à peine 2 ans ont emménagé, l’occasion donc pour moi de pendre la crémaillère.

Mais avant d’arriver à leur enclos, il y aura de la marche, et plein d’animaux à découvrir ou redécouvrir, à commencer par le ara ararauna situé juste à l’entrée.

Ara

Puis direction la lémurie avec nos amis les lémuriens dont j’ai oublié le nom exact. Mais une chose est sure, ils adorent se la couler douce au soleil en sirotant une bonne bière bien fraiche.

Le temps de passer voir quelques bêtes à cornes, l’occasion pour Fred de faire quelques croquis, et moi d’attraper une autruche et de lui tordre le cou.

Puis débutent les choses sérieuses. Un joli félin comme on les aime, qui lors de mes précédentes visites a toujours préféré rester au fond de son territoire, nous a fait le plaisir de prendre la pose. Gentil chat, gentil chat…

Et nous voilà devant l’enclos des girafes, bordé de barrières de sécurité en plus de la balustrade. Les 4 gamins étant nouveaux ici et ayant besoin de calme, afin de ne pas les stresser, il ne faut pas s’approcher de trop près. De toute façon, nous ne risquions pas de les déranger, vu qu’elles étaient encore à l’intérieur de leur habitat.
Donc tant qu’à faire, autant faire un tour, voir les ours, les lions, et puis ma grande copine: la loutre. Car oui, la loutre ça poutre.

Après un repas constitué à 100% de bière (pour faute d’arrivée tardive, la brasserie l’Amazoone ne servant plus de plats après 15h), nous retournons tenter notre chance auprès des girafes. Elles seront peut-être sorties de leur abri. Coup de chance ou pas, oui, elles étaient bien visibles, mais de très loin. Presque je pourrais ajouter un #fail, mais n’exagérons pas, la journée a été bonne, les girafes existent bel et bien, et je reste persuadé que dans quelques mois, elles accepterons de poser pour un portrait de famille.

4 réflexions sur « Shooting du dimanche – Safari à Montpellier »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *