Pamukkale, un jour de pluie

Pamukkale, un jour de pluie

Lors de la réservation du voyage, nous avions le choix entre deux circuits correspondant aux deux principaux lieux touristiques du sud de la Turquie: la Cappadoce, ou Pamukkale. Sur les photos, les deux lieux sont superbes et invitent au rêve. Et puis bon, puisqu’il fallait faire un choix, c’était presque au pif que ça a été fait. Va pour Pamukkale et son eau chaude. Après tout, on dit que c’est la huitième merveille du monde (titre que beaucoup de lieux revendiquent).

Au lendemain de la journée à Perge, c’était parti pour plus de 350km en bus. Pas de bol, de la pluie est annoncée mais nous prions pour que ça ne soit pas trop le déluge. On nous déposera dans un premier temps dans la ville de Pamukkale, d’où nous pouvons admirer le paysage d’en bas. On a l’impression d’être face à une piste de ski.

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Mais voilà, le site de Pamukkale, traduit littéralement « château de coton« , se visite depuis son sommet. Là où gisait autrefois la ville de Hiérapolis, fière de ses thermes. Forcément, avec de l’eau à 45° qui sort de la montagne, c’est le lieu idéal.

Hiérapolis, Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Hiérapolis, Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

L’eau sortant des différentes sources, est saturée en sels minéraux et gaz carbonique (le CO2 que les écolos aiment tant nous taxer). Je ne vais pas vous faire un cours de chimie (surtout vu ma note au Bac), mais (merci Wikipedia), lorsqu’il se libère dans l’air, on obtient un précipité de carbonate de calcium, lequel va couler sur le flanc de la montagne en attendant de durcir.

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Afin de préserver au maximum le lieu, les différentes « vasques » dans lesquelles s’écoule l’eau, sont régulièrement entretenues par les employés du site.
Certaines sont prévues pour accueillir les pieds des touristes. Après tout, un bon bain de pied ne fait pas de mal, surtout lorsqu’il pleut. Oui, car la pluie n’a pas cessé de tomber durant toute la visite de la cité de Hiérapolis. Merci l’appareil photo tropicalisé, car il a eu droit à sa dose de pluie lui aussi.

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Pamukkale (Turquie - 15 avril 2013)

Bref, c’était un lieu magnifique, mais le plaisir a été quelque peu gâché par une météo peu clémente avec nous. A refaire.
Et puis pour nous consoler, nous aurons la pause thermale à l’hôtel. Alternant entre le hammam, le sauna, la piscine à 35° et celle à 18° (ça fait un bien fou).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *