Le 14 juillet, jour férié pas de tout repos

Le 14 juillet, jour férié pas de tout repos

Je suis content d’être arrivé au bout de cette journée. Malgré l’aspect férié du jour, le fait que je sois en congés, le réveil était plus que matinal, histoire d’aller passer une journée entre amis à Aqualand au Cap d’Agde. Toboggans, bouées dans des tunnels ou sur The Wave, piscine à vagues, … vraiment tout ce qu’il fallait pour m’écorcher les coudes (les 2 d’un coup), m’exploser le genou, prendre mon premier coup de soleil de la saison (et pourtant je n’ai pas lésiné sur la plage).

Bref, une journée pas si reposante que ca. Et à peine rentré, douché, grignoté, c’est un nouveau périple qui s’annonce pour être à l’heure pour le traditionnel feu d’artifices du 14 juillet, qui comme l’an dernier est tiré depuis Grammont, à côté du Zénith. La ville organise ca bien, et des navettes gratuites sont disponibles, partant d’à côté de chez moi. Y’a du monde, mais ca ne vaut pas un bus parisien aux heures de pointe.

On trouve un coin de béton pour s’installer inconfortablement (penser à la couverture et/ou à la chaise pour la prochaine fois) et 23h00, le ton est donné.

feu-artifices-0014

Nouveauté de cette année, le spectacle se fait également en musique. Rien de bien phénoménal, mais ca mets un peu plus d’ambiance, ce qui est toujours appréciable.

feu-artifices-0030

feu-artifices-0036

Et pour marquer notre côté fraternel (thème de cette année), avant le bouquet final, nous sommes tous invités à allumer nos « bougies » (enfin quand on les a reçu).

feu-artifices-0071

Une dernière pour la route.

feu-artifices-0075

Et quand on y pense, quelle route !!!
La pluie arrivant, la foule aussi, il nous a semblé suicidaire de tenter de prendre la navette. Le trajet retour se fera donc à pieds. Une bonne demi-heure, c’est bon pour les jambes, surtout avec un demi genou en moins :/

Mais au final, tout est bien qui finit bien. Et je n’ai plus qu’à aller me coucher. J’oubliai la note positive: pour une fois, j’arrive à mettre les photos à disposition sans attendre plusieurs semaines. Serait-ce l’effet vacances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *