KITT, la renaissance

KITT, la renaissance

J’en parlais il y a quelques semaines en annonçant le retour sur le petit écran de KITT. C’est désormais chose faite. L’épisode pilote de Knight Rider a été diffusé le 17 février dernier sur NBC, et l’audience a dépassé toutes les attentes (une moyenne de 12.7 millions de téléspectateurs).

Ne pouvant résister à visionner cet nouvelle saga, un petit coup de mulet plus tard, j’avais le tant attendu épisode en VO avec un sous-titrage de qualité.

Bon, je ne vais pas vous raconter l’intrigue dans son intégralité, mais en gros on plante le décor comme l’a fait le pilote il y a 25 ans. Charles Kamen, un professeur travaillant pour le gouvernement a été enlevé à son domicile par des mercenaires dont le but est de s’emparer de ses recherches. Dans ce genre de situation, KITT a pour rôle de protéger Sarah, sa fille, et de requérir l’aide de Mike Tracer, ancien GI, lequel s’avère être le fils de Michael Knight.

L’histoire suit son cours, avec un KITT plus beau que jamais, revêtu d’une peinture nanotechnologique. Comme dans les anciens K2000, l’histoire se termine toujours bien (happy end oblige), avec pour chute la rencontre entre deux générations de chevaliers solitaires. Une belle façon de revoir David Hasselhoff, malgré son age et ses problèmes personnels sur lesquels je ne vais pas m’égarer.

Ca fait bien plaisir de revoir une ancienne série remise au gout du jour. Sauf que maintenant j’attends avec hâte de voir la suite…

One thought on “KITT, la renaissance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *