Grand bol d’air pur, vive la montagne

Grand bol d’air pur, vive la montagne

Pour occuper mes vacances, qui sont d’ailleurs sur le point de se terminer, j’ai accepté avec plaisir l’invitation faite par Sandrine de m’accueillir à Chambery. Ce n’est peut-être pas la saison la plus propice, mais quoi qu’il en soit, c’est avec plaisir que je suis allé la retrouver 2 ans après notre première rencontre, prenant au passage un grand bol d’air pur. Pas que je sois encerclé par la pollution, mais que j’ai surtout besoin de dépaysement histoire de me changer les idées. Et la montagne, c’est parfait pour ca.

Mercredi 24 : En route pour Chambery

C’est donc mercredi (le 24) que j’ai tranquillement pris la route avec une météo clémente, tant au départ qu’à l’arrivée où il faisait quand même 17°C. Pas énorme, mais sympatique quand le soleil brille et qu’on a pu profiter de 4h de route en cabriolet. Ca serait pas des vacances sinon.
Arrive le moment des retrouvailles avec la modératrice de choc de Web-IG. On file en direction de St Jean de Chevelu afin que je puisse découvrir la maison qu’elle a acheté avec Franck son compagnon. Reste encore beaucoup de travaux, mais ils sont courageux et je leur fais confiance, car ils s’en sortent très bien.
Au retour, détour par Aix les Bains pour découvrir le meilleur glacier des environs. Hélas il est fermé, donc c’est loupé. On se rattrapera donc sur la raclette préparée le soir même.

Jeudi 25 : Visite d’Annecy

Sandrine ayant un entretien d’embauche dans une boite à Annecy, c’était l’occasion d’aller y passer l’après-midi. Ce n’est pas une découverte pour moi, connaissant très bien la ville, du fait des nombreux étés où les vacances familiales s’y sont déroulées.
Le centre-ville n’a pas changé, le lac non plus, hélas le soleil n’était pas au rendez-vous de cette journée, masqué par les nuages, ce qui explique l’absence de ciel bleu sur les photos.

Le soir, après une bavette à l’échalote, nous avons pris avec Franck la direction du Bowling, rejoindre ses collègues d’Euriware. J’en ai profité pour y convier Marie, une amie de CCo échouée à Chambery. C’était l’occasion d’une première rencontre, et ca m’a fait très plaisir.
Score pas exceptionnel, mais néanmoins plus qu’acceptable pour un joueur aussi occasionnel que moi. De toute façon mon objectif était de faire plus de points que Marie, et ca a été le cas (pas de beaucoup).
Un compte rendu photo est disponible sur Mon Mien (non ca n’est pas le mien).

Vendredi et Samedi : Chambery

Ballade dans les rues de Chambery avec un temps qui ne faisait que s’améliorer. Le ciel bleu a sorti le bout de son nez. Quelques photos par-ci, par-là.

Dimanche 28 : Randonnée à la Croix du Nivolet

Initialement prévue pour samedi, nous avons reporté notre randonnée au dimanche, afin de profiter d’une météo un peu plus clémente. Direction le petit village de La Feclaz en empruntant un joli petit col de 15 kilomètres, ma fois fort sympatique. Dommage que la route soit assez fréquentée, et surtout que je sois sur la réserve niveau essence. A chaque kilomètre, je perdais 3km d’autonomie, ce qui m’a presque inquiété, le col devenant interminable au fur et à mesure que je m’approchais de la panne sèche.

Peu avant 16h nous étions en place pour débuter la grimpette. Un fort dénivelé dès le début, qui fait bien travailler notre souffle. Ca grimpe, ca grimpe. Arrive une première clairière, sommet des pistes de ski, l’occasion pour faire une première halte. Repos, photos, et on se remets en route, apercevant au loin la fameuse Croix du Nivolet que nous nous sommes donné pour objectif à atteindre.

Encore une bonne heure de marche, un bon passage sous les arbres, et la Croix devient visible. C’est le moment du réconfort. Une pomme et du RedBull.

L’occasion de faire un maximum de photos de la vue, et de rencontrer un groupe de jeunes qui sont montés depuis l’autre versant de la montagne. Etant donné l’heure, ils vont devoir terminer leur descente dans la pénombre, ce que nous éviterons de peu.

Ca a donc été une belle ballade, pas trop dure en raison d’un faible dénivelé (un peu plus de 300m), à faire en famille sans équipement spécifique, le tout étant de prévoir des vêtements chauds par cette saison, et de ne pas s’y aventurer trop tard.

Ayant embarqué mon petit logiciel de tracking GPS, j’ai pu mémoriser toutes les données propres à cette randonnée. A découvrir ici: Randonnée à la Croix du Nivolet.

Lundi 29 : Retour à Montpellier

Après une bonne nuit de sommeil (d’ailleurs toutes les nuits durant ces vacances ont été très longues et c’est pas plus mal), un au revoir à Sandrine et Franck, les remerciant pour leur accueil, j’ai pris la route pour Montpellier.
Afin de profiter des belles routes de montagne, j’ai pris la nationale jusqu’à Grenoble, pas forcément par le chemin le plus direct, ne voulant pas toujours écouter les conseils du GPS (à tort ou à raison ?). Quoi qu’il en soit, j’ai fait bonne route, j’ai évité tous les radars (enfin j’espère, de toute façon j’ai pas roulé vite), et je suis arrivé sain et sauf à Montpellier.

Voilà, ca a été long à raconter, c’était des vacances très dépaysantes, le plaisir de revoir certaines personnes (Sandrine, Antoine), en découvrir de nouvelles (Franck, Marie, …)
Une sélection de photos est à découvrir dans ma galerie.

PS: Oui, cet article est antidaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *