Egyptian Trip #4 : Sakkara, Memphis, Gizeh, Egyptian Museum…

Egyptian Trip #4 : Sakkara, Memphis, Gizeh, Egyptian Museum…

Première nuit passée à l’Hôtel. Difficile pour certains, à cause du bruit de la circulation et de la prière de 5h du matin, mais correcte pour moi. Surprise en ouvrant les volets: mais où sont les pyramides qu’on est censé voir depuis l’hôtel ? Sans doute trop de pollution. Tant pis, allons nous remplir le ventre pour cette longue journée.

Le petit déjeuner à l’hôtel se passe sous forme de buffet où l’on retrouve des pâtisseries égyptiennes que l’on pourra manger sans trop prendre de risque. 8h, le temps de terminer, et notre guide pour la journée vient à notre rencontre. Le chauffeur de la veille nous attendait devant l’hôtel, avec ses petits yeux qui laissaient supposer une nuit blanche. Ça promet !!!

Nécropôle de Sakkara

En route pour notre première visite du voyage: un tombeau situé aux environs de Sakkara (qu’on écrit aussi Saqqarah). Tout comme la veille, le trajet a été très typique de la conduite automobile égyptienne, et à force, on ne se préoccupait plus de savoir si on allait heurter quelqu’un. Nous arrivons donc au premier tombeau, celui du roi Téti. A l’intérieur, le garde nous fait discrètement signe que nous pouvons prendre des photos, contrairement aux pancartes à l’entrée, mais il va de soit que nous ne sommes pas des privilégiés, et qu’il fait le coup à tout le monde en échange de son bakchich. Chuuuuuuuuut !!!

Egypte2009_J2_Caire-2

Carpet School

La seconde visite de la matinée, sera une Carpet School, ou comment faire faire des tapis à des enfants. Après quelques explications et une démonstration sur la fabrication des tapis, nous aurons droit à la présentation des produits par le responsable, et hospitalité égyptienne oblige: un café, un thé, un jus de fruit, de l’eau… Pas forcément enclins à revenir avec un tapis sous le bras, nous repartirons les mains vides, direction Memphis au temple de Ptah.

Egypte2009_J2_Caire-11

Nous y découvrirons le grand colosse en granit de Ramsès II, ainsi que le Grand Sphinx de Memphis.

Egypte2009_J2_Caire-13

Egypte2009_J2_Caire-17

Fabrication du papyrus

Étape suivante dans les visites typiques: la fabrication des papyrus, grand classique de l’Egypte. A nouveau on nous propose un coup à boire, signe de l’hospitalité égyptienne. Une des personnes nous montrera comment sont fabriqués ces supports d’écriture qui ont traversé les siècles. Le procédé est simple: on se sert des tiges des papyrus que l’on coupe dans la longueur pour en faire des bandes. On passe celles-ci à la presse afin de les rendre les plus fines possibles. Puis il ne reste plus qu’à les assembler un peu comme une tresse. A ce moment là, on remets la « feuille » dans une presse pendant une semaine, le temps de faire sécher. Et voilà, on obtient une feuille indéchirable (on nous a demandé d’essayer, et je n’y suis pas allé de main morte).
Bien entendu, après avoir découvert le procédé de fabrication, on nous a bien entendu proposé d’en acheter. Et c’est là que les négociations ont commencé. Il m’a bien fallu une demi-heure pour arriver à trouver un arrangement, faisant celui qui n’était pas très intéressé par le fameux « calendrier ». Et au final, j’ai pu repartir avec 3 papyrus pour 310£E (soit moins de 40€).

Après cette visite, il sera temps de nous reposer un peu, autour d’un bon repas. Notre guide nous emmènera dans un restaurant où le repas se fera sous forme de self-service. Il s’agit de notre premier vrai repas égyptien, et pour débuter, on ne prendra pas trop de risques avec la nourriture, évitant les légumes crus, et c’était d’ailleurs même plutôt bon.

Pyramides de Gizeh

Maintenant, en route pour Gizeh et ses fameuses pyramides (Khéops, Kephren et Mykérinos), celles qu’on ne voyait pas ce matin depuis l’hôtel. La première chose qu’on se dit en les voyant, c’est qu’elles sont vraiment grandes, mais c’est pas pour autant qu’on a l’impression d’être devant quelque chose d’exceptionnel. Le site est rempli de touristes, de vendeurs à  la sauvette, ce qui gâche un peu le lieu, car nous sommes quand même devant la seule des 7 Merveilles du Monde encore debout à ce jour.

Egypte2009_J2_Caire-21

On commencera par « escalader » les premières marches de la pyramide de Khéops pour passer jusqu’à l’entrée de celle-ci. Des gens y entrent, mais vu le peu d’intérêt pour ce qu’il y a à voir dedans (d’autant plus qu’il faut payer un supplément), on redescendra rapidement pour aller admirer la vue sur Le Caire, les pyramides étant situées sur un point en hauteur de la ville.

Egypte2009_J2_Caire-23

Puis nous prenons la voiture pour aller derrière les pyramides, afin d’avoir un autre angle de vue, et en profiter pour faire la traditionnelle ballade à dos de chameau. Un grand moment de fou rire, enfin surtout pour les filles ^^ (vidéo à l’appui, mais elle restera à diffusion limitée). En tout cas depuis le désert, la vue sur les pyramides est nettement plus jolie.

Egypte2009_J2_Caire-24

Retour dans la voiture, pour un autre point de vue: celui du Sphinx. Je suis un peu déçu, m’attendant à quelque chose de plus grand (même s’il faut reconnaitre qu’il est très grand). Son rôle n’est visiblement pas encore connu avec certitude. Était-il vraiment le garde des pyramides ? Et qui donc a cassé son nez ?

Egypte2009_J2_Caire-27

L’Egypte, l’autre pays du parfum

Juste à côté du site du Sphinx, se situe un magasin ou nous assisterons en premier lieu à la démonstration d’un souffleur de verre qui réalisera un petit verre servant à boire le thé. Puis nous testerons différents parfums, servant notamment de base aux plus grands parfums vendus à prix d’or dans les pays européens. Les ressemblances avec ce que nous connaissons sont bluffantes. Bien entendu, hospitalité égyptienne oblige, nous boirons un n-ième Coca-Cola. Et d’ailleurs c’est à cet endroit que nous apprendrons qu’en fait l’État égyptien subventionne ces lieux touristiques afin qu’ils reçoivent les touristes.

Le Musée du Caire

Dernière étape de la journée, le soleil allant se coucher sous peu: le Musée Egyptien du Caire. Situé en plein centre du Caire moderne, à une des extrémités de la Place Tahrir, il s’agit du plus grand musée consacré à l’Égypte. Les photos étant interdites à l’intérieur, il faudra se contenter de sa façade.

Egypte2009_J2_Caire-32

Pris par le temps, nous ferons une visite rapide en se concentrant sur les objets principaux, car à vrai dire, si l’on veut vraiment tout voir, il faudrait y passer au moins une demi-journée (avec le mal de crâne qui va bien à la fin). Il va de soit que la partie la plus impressionnante de la collection, consiste en les trésors du tombeau de Toutânkhamon, retrouvé intact. Entre sa chambre funéraire tout en bois recouvert d’or, son trône, et puis le célèbre masque d’or…
Ce qui est néanmoins dommage, c’est qu’hormis ces pièces exceptionnelles, les autres pièces ne sont pas assez mises en valeur, le musée étant très mal éclairé.
Pour les nécrophiles, il y a possibilité de voir 27 momies de différents pharaons, moyennant un supplément de 100£E, mais on ne se sentait pas d’attaque, fatigue oblige.

Quand nous sortirons du musée, il fera déjà nuit noire. Une dernière halte sera faite dans une boutique de souvenirs non loin de notre hôtel, auquel notre guide et le chauffeur nous déposerons.

Miam

Après une douche méritée, nous allons devoir mériter notre repas. Pas décidés à manger à l’hôtel, nous allons tenter de manger dans le quartier. Seul bémol: il faut traverser la route. Bien entendu, pas de feu rouge et encore moins de passage piéton. La vraie aventure, pour traverser ce boulevard à 2×4 voies où le seul moyen de traverser est d’y aller au culot.

Et c’est au péril de notre vie que nous mériterons notre Chich Kebab. Note pratique: ne pas oublier qu’en Égypte les prix affichés n’incluent pas le service, ni les « suppléments » qu’on vous apporte d’office à table.

One thought on “Egyptian Trip #4 : Sakkara, Memphis, Gizeh, Egyptian Museum…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *