iMac n00b #5 – iCal et Google Calendar

iMac n00b #5 – iCal et Google Calendar

Hier soir, lors d’une de mes escales en train, je fais un tour feuilletage de revues et je tombe sur un dossier consacré à MobileMe et les alternatives gratuites. Ca tombe bien, je cherche depuis quelques temps à trouver un moyen pour synchroniser mon agenda local avec celui du boulot qui est sous Lotus Notes. Et l’article indique que Google Calendar remplis bien son rôle à ce niveau là. J’avais donc vu juste.

Pour débuter, je m’abonne simplement à mes calendriers depuis iCal, mais l’accès ne se fait qu’en lecture, ce qui est un peu dommage. Mais une recherche me permet de trouver comment effectuer une synchronisation totale.

Je ne vais pas vous refaire l’article, mais ce qu’il faut retenir, c’est que vous aurez besoin de l’URL de votre calendrier Google. Pour un calendrier principal, il s’agit de :

  • https://www.google.com/calendar/dav/votreadressemail@gmail.com/user

Là où ca se complique à peine, c’est si vous avez créé d’autres calendriers (me concernant, j’ai un second calendrier pour le travail, lequel me permet d’enregistrer mes postes, histoire de pas avoir à me demander le dimanche soir à quelle heure je suis censé commencer le lundi matin).
Du coup, pour récupérer l’URL de ce second calendrier, ca se passe sur l’interface web de Google Calender. Sur la page de paramètre du calendrier en question, on retrouve le passage là :

Google-Agenda

A partir de cette adresse, vous pouvez reconstituer l’URL à insérer dans iCal :

  • https://www.google.com/calendar/dav/r2im***f07k@group.calendar.google.com/user

Par contre, il faut bien noter que l’identifiant et le mot de passe sera toujours celui de votre compte Gmail, cette pseudo adresse mail ne servant qu’à l’URL du calendrier.

Et voilà, à partir de maintenant, vous pourrez créer vos entrées d’agenda directement depuis iCal quand vous êtes chez vous, et les consulter/mettre à jour d’ailleurs depuis l’interface web. Et si ça vous chante, il doit y avoir moyen de synchroniser de la même façon avec un iPhone.

iCal-Google-Agenda

PS: Cet article est dans mes brouillons depuis fin 2008, du coup l’intro est complètement hors contexte, mais c’est pas grave, j’assume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *